Fermer X

LA GESTION DE LA MOBILITÉ À CASABLANCA

YOUSSEF-DRAISS

INTERVIEW
YOUSSEF DRAISS

Casablanca, la capitale économique, a vu son développement s’accélérer à un tel rythme qu’elle rassemble aujourd’hui toutes les problématiques liées à la mobilité. Youssef Draiss, Directeur Général de « Casablanca Transport en Site Aménagé SA » a bien voulu exposer dans cet entretien l’approche et les stratégies de la Commune de Casablanca pour rendre à ses habitants une ville apaisée…

Architecture du Maroc
Comment est née la Société de Développement Locale, Casa Transport ?
Youssef Draiss
La notion de société de développement local est récente dans l’arsenal juridique marocain. Elle ne date que de 2009 dans le cadre de la Charte Communale. Auparavant on parlait surtout de Société d’Économie Mixte avec des contours juridiques très flous.
Concernant la société Casa Transport, l’idée a été lancée dès le début 2008 avec le projet de réalisation de la première ligne de tramway de Casablanca. Le transport urbain et le choix de construction de lignes de Tramway est une prérogative de la Commune de Casablanca. Mais cette dernière ne pouvait pas mobiliser un budget de 6.400 millions de Dhs. L’État a accepté de garantir une grande partie des financements pour réaliser cette première ligne : des Fonds propres de l’ordre de 3.160 millions de Dhs (Départements des Finances et de l’Intérieur et Fonds Hassan II notamment)
ainsi que le remboursement de la dette de deux milliards de Dhs. La Commune de Casablanca a apporté pour sa part 840 millions de Dhs.
La deuxième question qui s’est posée c’est le mode de réalisation. Les différentes parties ont décidé de créer une société dédiée pour réaliser ledit projet et ce pour respecter les délais arrêtés initialement (12.12.12), le budget alloué au projet et s’inscrire dans une démarche nouvelle pour la réalisation des grands projets structurants.
L’expérience de la première ligne a montré la pertinence des choix qui ont été arrêtés dès 2008 et aujourd’hui ce modèle s’est multiplié en créant, non seulement à Casablanca mais dans d’autres villes, des sociétés dédiées pour la réalisation de certains grands projets. L’État a pris les dispositions nécessaires récemment (Loi organique sur les collectivités territoriales) en vue de mettre en place un cadre juridique encadrant la création et l’intervention des dites sociétés locales.

AM
Quelles sont les prérogatives de Casablanca Transport ?
YD
La première mission de la société a été de réaliser la première ligne de tramway en vue de contribuer au traitement de la question de la mobilité. Mais dès 2011, il y a eu consensus de toutes les parties sur l’idée que la mobilité était plus globale, concernait différents secteurs et nécessitait une vision cohérente et un traitement unifié. La question de la mobilité concerne les lignes de transport de masse en site propre mais aussi les bus, le stationnement, les ouvrages pour fluidifier la circulation (ponts et trémies), la régulation du trafic (gestion intelligente des feux rouges et des carrefours), la circulation des poids lourds, la livraison des marchandises… etc.
Aujourd’hui, la Commune de Casablanca a décidé de faire de la société Casa Transport l’acteur de gestion de la mobilité dans la ville. Elle lui a confié, après amendement des statuts de la société, les missions de planification et d’études des problématiques de la mobilité et des déplacements urbains (PDU et Mobilité) et la réalisation des différents projets de mobilité dans la ville.

… il est important de traiter
l’ensemble des composantes de la mobilité
pour fluidifier la ville et décongestionner
la circulation.

… développer les lignes de transport de masse,
… améliorer le stationnement, la régulation des trafics
ainsi que la réalisation des ouvrages
d’art pour faciliter l’accessibilité.

 

 

Pour lire la suite, abonnez vous ici !