Fermer X

LE JARDIN AL QODS, UNE CONCEPTION ARTISTIQUE ET ÉCOLOGIQUE

Jardin Al Qods _ balance _ Marie-Pier Boucher

PLASTICIENNE DESIGNER
KHADIJA KABBAJ

Unique poumon vert du quartier Roches Noires à Casablanca, le jardin Al Qods a magnifiquement été réaménagé afin que toutes les tranches d’âge puissent l’investir de manière conviviale. Jouxtant l’église Sainte-Marguerite transformée en mosquée, cet espace vert était complètement dégarni et aucunement accueillant pour les habitants du quartier avant d’être repéré par la plasticienne designer, Khadija Kabbaj.

Également sous la mire des promoteurs immobiliers à ce moment-là, c’est la présentation de son projet de réaménagement au président de la commune des Roches Noires, aussitôt acquis à l’idée, qui permit d’abord et avant tout de sauvegarder ce jardin. L’implication des résidents et des associations du quartier dans la conception de ce projet urbain était primordiale pour la designer. D’abord pour éveiller une conscience écocitoyenne chez les habitants du quartier par le biais d’ateliers de sensibilisation à l’art urbain, à l’environnement et au civisme, mais également afin que des liens entre les différentes générations puissent se tisser. D’ailleurs, l’entretien du jardin Al Qods, dont la superficie est de 2 300 m2, sera effectué par une association du quartier. Au-delà du réaménagement d’un espace public, ce projet participatif visait la mise en valeur de l’art et du design local. Parmi les réalisations des participants, notons les tables conçues en zellige permettant aux résidents de jouer aux dames, aux échecs ou aux cartes. L’initiatrice du projet et son équipe ont ainsi su combiner l’art et l’écologie en donnant, par exemple, une deuxième vie aux bancs d’église qu’ils ont recyclés en bancs de parc sur lesquels des morceaux de céramique ont été ajoutés pour les rendre esthétiquement plus agréables. Divisé en trois parties, le jardin Al Qods comprend un coin repos pour les seniors, un espace sportif pour les enfants où des appareils de culture physique sophistiqués ont été installés afin de les inciter à pratiquer une activité sportive à l’extérieur, ainsi qu’une aire de jeux. L’association Extramuros, fondée par Khadija Kabbaj, a créé des jeux dont tous les enfants rêvent, telle l’attraction principale du jardin : la cabane dans l’arbre par laquelle les gamins accèdent au toboggan. Étant donné le peu d’espaces verts qu’offre Casablanca à ses citadins et l’absence patente d’aménagement prévu pour l’accueil des enfants, Mme Kabbaj souhaite reproduire ce concept sur d’autres sites casablancais et au sein d’autres villes marocaines.

En Kiosque

Evénements