Fermer X

Le centre d’art moderne de Tétouan

8_une

Une rénovation signée Bencrimo 

Le centre d’art moderne de Tétouan (CAMT) constitue une commande du ministère de la culture marocain et de la junta de Andalucia. L’architecte Abdeslam Bencrimo a eu une double mission à honorer : la transformation de l’ancienne gare en musée mais aussi son extension dans les règles de l’art pour ce nouvel usage. Inédit !

8_CAMT

Entrée principale du musée

Entrée principale du musée

Le travail de réflexion sur le CAMT est dual puisque l’action n’est plus effective seulement au niveau de « l’espace », domaine de prédilection et d’action de l’architecte, mais également au niveau du « temps ». Il est pris en compte comme un véritable paramètre dans la conception consacrant une période de l’Histoire de l’architecture.

A ce propos, nous pouvons légitimement nous demander : comment cette confrontation entre l’existant et le contemporain a-t-elle été assuré ?

Le patio intérieur

Le patio intérieur

L’exposition murale

L’exposition murale

Le bâtiment existant, était autrefois la gare ferroviaire de Tétouan. La réflexion sur un équipement aussi structurel qu’une gare ferroviaire est principalement axée sur la gestion des flux. En effet, une gare est un point nodal dans une ville dans la mesure où elle est le lieu de convergence de divers courants de déplacement. De ce fait, son remplacement par un tel projet de nature muséale dans une ville comme Tétouan consacre cette dernière en renforçant son cachet artistique omniprésent et consensuel et promeut l’art en général en appuyant son importance de manière structurelle. Et ce, en lui dédiant un espace aussi central et fréquenté par les habitants de la ville de Tétouan.

L’ancienne gare était organisée autour d’un axe central dont le tracé a été reconduit par l’architecte, et même renforcé par un second axe qui lui est perpendiculaire, aboutissant à une forme régulière. Cette partie ancienne a été réhabilitée pour accueillir différents espaces d’exposition défilant l’un après l’autre dans le cadre d’un cheminement qui aboutit verticalement à un premier niveau accueillant les œuvres modernes. Aussi, pourrions-nous interpréter ce positionnement comme une volonté de conférer à ce mouvement de l’Histoire une plus grande importance, tant du fait de sa « suprématie » spatiale par rapport aux autres espaces d’exposition que du fait de sa position en fin de parcours, comme pour finir la visite en beauté.

Les espaces d’expositions adjacents

Les espaces d’expositions adjacents

Le patio central intérieur

Le patio central intérieur

Quant à l’extension, elle se présente sous forme carrée ponctuée par une place du musée parfaitement centrale, continuant sur les deux niveaux que compose l’extension. La volonté d’être aussi rigoureux dans le respect du parti pris des proportions classe vraisemblablement cette extension de musée dans le mouvement moderne du début du 20ème siècle, dans une continuité naturelle du bâtiment existant et surtout, à l’image de sa vocation muséale.

Enfin, dans une optique de renforcer cette géométrie spatiale, et la philosophie temporelle du bâtiment existant, la façade n’a pas été modifiée. En revanche, l’extension est résolument contemporaine, donnant ainsi au visiteur tout juste sorti de l’exposition, l’impression de continuer sa marche dans le temps en traversant ses limites murales vitrées aux couleurs vert bouteille, rappel de l’unique teinte présente dans l’ancienne gare de Tétouan, désormais exclusivement dédiée à l’art. Chapeau bas pour le ministère de la culture !

Boutata Sarah

Intitulé du projet : Centre D’art Moderne De Tetouan

Maître d’ouvrage : Ministere De La Culture – Junta De Andalucia

Architectes : Abdeslam Bencrimo

Situation du projet : Tetouan

Superficie du terrain : 400 650 m2

Superficie des planchers : 

Phase rehabilitation et musee 1 500 m2

Phase extension 1 280 m2

Coût global de la réalisation : 35 M Dh TTC

Date de démarrage des travaux : 2008 pour la phase rehabilitation et musée

Date de fin des travaux : 2008 Pour la phase rehabilitation et musee

Programme : Rehabilitation de l’ancienne gare de chemin de fer de tetouan pour la phase rehabilitation et musee en musee d’art contemporain

Entreprises T.c.e. : Planur(Seville) – Chtun(Tetouan)

Climatisation : Saniflui des Tetouan

Ascenseurs : Otis

Bureau D’etudes : Bet obtel tetouan

Laboratoire : Lpee

Bureau De Controle : Technitas

En Kiosque

Evénements