Fermer X

SÉMINAIRE TRANKAT À TÉTOUAN L’ART AU SECOURS DU PATRIMOINE

2015-10-01 12.15.31

Trankat, résidence artistique située à la médina de Tétouan a organisé les 2 et 3 octobre derniers son deuxième séminaire sur le thème de la médina. L’évènement qui a réuni un panel pluridisciplinaire d’intervenants et d’experts de haut niveau a été riche en enseignements et en découvertes. Ceux-ci ont levé le voile sur l’importance de la création et ses possibles retombées en termes de valorisation, de revitalisation et de développement pérenne des médinas et de leur patrimoine.

C’est au cœur de la médina de Tétouan, dans une superbe demeure traditionnelle tétouanaise datée du XIXe siècle connue sous le nom de « Dar Benjelloun » que la résidence artistique Trankat a choisi d’élire domicile, il y a de cela trois ans déjà. Fondée à l’initiative de l’artiste tétouanais Younès Rahmoun et de Bérénice Saliou, actuelle directrice artistique, scientifique et culturelle à l’Institut des Cultures de l’Islam, établissement culturel de la ville de Paris, Trankat s’est fixé comme objectif d’accueillir annuellement des artistes d’expression contemporaine de la Méditerranée et du monde arabe dans le cadre d’ateliers artistiques devant mener à la création d’une œuvre inédite. Son univers sémantique et créatif puiserait dans la richesse du tissu médinal de la ville de Tétouan, unique par son tracé, son architecture de type arabo-andalou et ses savoir-faire artisanaux, dont certains sont demeurés inchangés depuis des siècles. Vivre une expérience nouvelle, en totale immersion dans un univers géographiquement décalé, chargé d’histoire et riche en créations artistiques, grâce à ses écoles d’art (au nombre de trois : l’Institut National des Beaux-arts, l’Institut National des métiers d’art traditionnels ou « Dar Sanaâ » et l’École Nationale d’Architecture de Tétouan) ouvre de nouvelles perspectives pour ces artistes et permet de poser un regard nouveau sur la médina et son patrimoine.

Pour lire la suite, abonnez vous ici !