Fermer X

RENCONTRE-HOMMAGE LE VOYAGE ZEVACO

unnamed_1

À l’occasion du centenaire de la naissance de l’architecte Jean-François Zevaco, MAMMA et made in A ont organisé une rencontre-hommage qui s’est tenue le 25 mars dernier à l’Institut Français de Casablanca. Outre l’œuvre architecturale, brillamment replacée dans un contexte international par Jean-Louis Cohen, le témoignage de sa fille a dévoilé aussi l’homme et l’artiste…

Issu d’une famille originaire de Corse, Zevaco, né à Casablanca en 1916, est mort dans cette même ville en 2003. Depuis les années 80, la génération des architectes post-modernes avait éclipsé celui qui avait été au centre du deuxième âge d’or de Casablanca aux lendemains de la deuxième guerre mondiale. Jean-Louis Cohen évoque sa formation fortement marquée par Pomtremoli, un de ses professeurs à l’école des Beaux-Arts de Paris, qui lui enseigne le dessin. Avec Eugène Beaudoin, il apprend à composer.
Il entame son parcours professionnel dans l’agence de Marius Boyer où il est plongé dans un bain culturel et surtout celui de la pratique. L’œuvre est ensuite analysée et l’on mesure la curiosité d’un architecte qui « regarde » à travers les revues de l’époque – en particulier Architecture d’Aujourd’hui qui joue un rôle fondamental dans la diffusion de l’architecture internationale – les projets de ses collègues à travers le monde. Jean-Louis Cohen réfute le terme « influences », préférant insister sur la notion de source, d’allusion, de métabolisation, de transposition avec toujours un effet de décalage, bref de transformation. Une capacité d’invention qui l’éloignera de toute citation littérale. Neutra, Wright, l’architecture brésilienne (Niemeyer, Nervi) ou californienne, Eevero Saarinen, Kenzo Tange, plus ponctuellement Le Corbusier et d’autres encore ont ainsi été convoqués pour éclairer une œuvre que l’on qualifie selon les époques de lyrique (Villa Suissa, aéroport de Tit Melil) ou de brutaliste (Agadir, villa Zevaco). L’une de ses dernières œuvres – la villa Zniber à Marrakech – ouvre la voie à Frank Gehry et ses fragmentations.

En Kiosque

Evénements