Fermer X

LE CENTRE HOSPITALIER PROVINCIAL D’AL HOCEIMA

ENSEMBLE

Dans le cadre du projet de construction du Centre Hospitalier Provincial de la ville d’Al Hoceima, la Direction des Equipements Publics a été désignée par le Ministère de la santé comme maître d’ouvrage délégué. Le concours lancé en février 2017 met l’accent sur le renforcement et l’amélioration de l’accès aux services de santé des habitants de la ville, de son agglomération et de sa province en général.

L’opération consiste en la construction d’un Centre Hospitalier Provincial d’une capacité de 250 lits sur un terrain de cinq Ha environ. Ce dernier est situé à la sortie de la ville d’Al Hoceima sur la route nationale 16, en direction de la ville de Nador. Il présente un dénivelé dans le sens ouest / est. Un programme détaillé a été formulé à l’intention des architectes afin de répondre au mieux aux exigences d’un hôpital dont la longévité est un élément primordial. En effet, il s’agit d’un ensemble complexe qui doit continuellement faire face à de nouvelles données, à différentes techniques et s’adapter au progrès des nouvelles technologies.
La conception du nouvel établissement devait proposer une flexibilité permanente des locaux, en éliminant toutes implantations ou affectations figées dans le temps. Le choix structurel devait permettre la modularité, la flexibilité et l’extensibilité. Il a été demandé aux architectes de tenir compte également d’une gestion stricte et globale des flux (public, patients, urgence, logistique, personnel…).
Outre la formulation précise des besoins (capacité litière, surfaces des locaux, définition de l’enveloppe financière..) le programme insistait sur certaines exigences relevant de la qualité architecturale du projet, comme son insertion dans le site et le dialogue établi avec son environnement. L’intégration devait se faire selon un état projeté d’urbanisation puisque le site est amené à connaître une véritable dynamique urbaine.

1ER LAURÉAT / ABDELAZIZ LAHMOUZ – FOUAD AGHARMINE

Ce projet propose de lancer l’urbanisation de cette zone par une expression très moderne et une ouverture sur son environnement immédiat. « La situation et l’importance de ce projet nous imposent un traitement particulier non seulement de la façade mais aussi des espaces extérieurs pour participer et accompagner les efforts entrepris par les autorités locales dans le cadre de la mise à niveau de la ville, et ainsi saisir cette opportunité pour marquer le paysage urbain » déclarent les architectes.
Le bâtiment a été implanté en recul par rapport aux voies publiques qui le desservent. L’entrée et la façade principale sont implantées sur la voie d’aménagement, à l’est du projet et ce pour éviter l’encombrement dû à la route nationale.

«
Le centre Hospitalier
d’Al Hoceima est traité de manière
à être ouvert sur son environnement
immédiat et accessible à tous
les usagers pour que le bâtiment
soit par son architecture
à l’image de notre pays qui aspire
à une administration transparente
et démocratique », soulignent
les architectes.
»

«
L’idée de transparence se traduit
par un mur-rideau permettant
de voir le hall de l’extérieur.
D’ailleurs, le centre hospitalier
s’organise autour de ce dernier.
Il a été travaillé selon un répertoire simple
et minimaliste par la mise en place
d’un système d’espaces verts servant
à l’animer et à y amener de la lumière.
»

«
Ce travail poussé de la volumétrie
n’a pas fait oublier aux architectes
qu’un centre hospitalier
se doit avant tout d’être fonctionnel.
Le projet accorde une grande importance
à la gestion des flux
des différents usagers
et à la performance
en matière d’efficacité énergétique,
sans oublier les dispositifs
constructifs antisismiques.
»

En Kiosque

Evénements