Fermer X

LA CUISINE, LA MARQUE ITALIENNE

extra

Lieu organisé autour du feu et de l’eau, la cuisine devient avec le mouvement moderne au début du XXème siècle un lieu d’organisation fonctionnelle et rationalisée autour de trois tâches : la préparation, la conservation, le lavage. Depuis, l’espace dédié à la cuisine s’est enrichi en tant que réceptacle des évolutions des sociétés, quels que soient les cultures et les continents. Il est devenu aussi compte tenu des investissements requis pour les offres haut de gamme des grands industriels du secteur, un signe extérieur de richesse et de réussite sociale.

Dans les pays occidentaux, où le mètre carré est d’un prix élevé, la cuisine ne gagne plus en surface mais en raffinement. Elle s’ouvre souvent dans le prolongement du living room et consacre définitivement la libéralisation de la femme. L’espace est dorénavant le luxe des pays pétroliers ou émergents : Maghreb, Moyen Orient, Inde, Chine. Dans ces pays, coexistent dans les foyers de la classe sociale la plus élevée deux cuisines : la plus grande pour le personnel, la plus sophistiquée pour les jours de réception. En Chine c’est l’inverse, la petite cuisine pour le personnel et la grande pour les maîtres de maison. La culture est définitivement le dénominateur commun à toutes ces configurations.

Idéal Diffusion à Casablanca est le représentant exclusive d’un des leaders italiens du secteur : Veneta Cucine. La cuisine industrielle est l’illustration d’une des grandes avancées du XXème siècle : mettre à la portée de tous les bienfaits du confort moderne. Si les firmes italiennes ont investi le segment haut de gamme à une échelle difficilement imaginable si l’on n’a pas visité le salon EuroCucina, c’est que, en quelques décennies, la gastronomie et la nourriture slow food ou bio ont pris, via la floraison des restaurants du terroir ou avant-gardistes, de la presse spécialisée ou grand public, des émissions de TV et des concours télévisuels, une place singulière dans les sociétés contemporaines et à l’échelle planétaire. Le mouvement s’est inscrit en parallèle des évolutions sociétales avec l’arrivée de la femme sur le marché du travail et la nécessité pour la famille de se retrouver.

Pour lire la suite, abonnez vous ici !