Fermer X

Philippe Délis est parti

1_une copie
Philippe Délis est parti

Photo de Clément Délis

Architecte, scénographe, designer d’objet et de mobilier, professeur dans une école suisse, l’artiste aux multiples facettes était aussi le talentueux directeur artistique d’AM. C’est lui qui a livré le premier numéro en 2001 et qui a préparé la nouvelle maquette du n° 60, à découvrir dans la prochaine parution. Depuis que je le connais, il n’a jamais dérogé à sa devise « faire bien ce que l’on fait ». Armé de son carnet noir, il entretenait sa vocation de « passeur hors limites » dans un espace/temps accéléré, grâce aux outils qu’il glanait dans ses voyages à travers le monde, ponctués d’expositions, de musées et de textes. Il cherchait l’essence des choses pour les dépasser et guider autrui vers des contrées nouvelles. Cela faisait partie de son engagement. Chercher à émerveiller par la beauté de ses découvertes, c’était sa profession de foi. C’est ce regard bienveillant sur son entourage et le dépaysement immédiat qu’il y insufflait qu’on retiendra de sa vie. Ce brillant esprit, ce créatif intransigeant, franchissait son quotidien sans frontières, dignement, sans jamais tomber dans les pièges de la banalité. Travailleur acharné, sa frénésie allègre était d’une contagion discrète et salvatrice. Sa disparition prématurée a coupé le souffle à sa famille de pensée. Toute l’équipe d’AM est orpheline et se joint à moi pour présenter ses condoléances à sa femme et ses deux enfants. Pars Philippe, mon ami. Ta générosité nous manquera. 

Selma Zerhouni

En Kiosque

Evénements