Fermer X

Villa Maya ou la lumière comme matière

1_une

Quel difficile challenge pour un architecte de concevoir et de réaliser sa propre demeure. Rien n’est assez beau et rien ne peut être laissé au hasard! En l’occurrence, un couple d’architectes s’attaque, ici, à cet exercice et le résultat est à la hauteur. La villa Maya, signée par Ali et Khadija Lahlou, a emporté notre adhésion.

Villa Maya

Façade de la villa : jeu de volume et de matériaux.

Située à Casablanca, quartier Californie, dans une petite ruelle calme et ombragée, la villa Maya est constituée de deux volumes emboîtés, reliés par un troisième volume (en arrière-plan) transparent et exclusivement dédié à la circulation. Ils sont encadrés latéralement par des lames en béton. Dans un souci d’épuration et de lecture limpide, les matériaux choisis se comptent sur les doigts d’une main : du bois de cèdre, du marbre blanc de Tassos pour les passerelles, les escaliers, la piscine et les salles de bains, du béton accentué par la pierre de Taza pour les lames extérieures, des carreaux 120×120 gris effet béton de marque italienne pour les sols intérieurs et enfin, du verre pour tous les gardes corps extérieurs et intérieurs. Sens du détail très réfléchi, perspectives parfaitement maîtrisées, transparence et pureté sont les maître-mots qui orchestrent ce jeu subtil de volumes. 

La contrainte de la hauteur maximale autorisée et le souhait de créer des décalages entre les pièces ont pour résultat la descente de quelques marches avant de pénétrer la maison en passant par une belle porte en cèdre massif. Plusieurs options s’offrent à la visite : soit on emprunte les cinq marches suivantes en passant devant la grande baie vitrée ceinturant la piscine afin d’accéder aux salons, soit on décide d’emprunter les marches blanches suspendues dans le vide pour une ascension vertigineuse vers les chambres, soit on décide de suivre l’invitation descendante de ces mêmes escaliers vers le sous-sol. Les trois demi-niveaux supérieurs confèrent aux chambres, toutes orientées vers le sud, une intimité certaine ainsi qu’un ensoleillement maximal et une vue imprenable sur la piscine qui vient transpercer le bâtiment. La façade nord sur laquelle vient s’adosser l’escalier blanc suspendu sert exclusivement à encadrer et à éclairer la circulation verticale et horizontale matérialisée par les passerelles. Le rez-de-chaussée est entièrement dédié à l’espace de jour. Un grand espace salon avec un panneautage en cèdre fait office de meuble télé incorporant par la même occasion une cheminée et une grande niche. La cuisine ultramoderne en noir et blanc comporte deux îlots centraux : l’un servant à la cuisson et l’autre comme espace de repas. 

Villa Maya

Plan du RDC

Villa Maya

Vue intérieure

Le vestiaire tout blanc, sobre et épuré, a pour seules touches de couleur des leds encastrés dans les robinets qui virent du bleu au rouge quand l’eau devient plus chaude. 

Le niveau du sous-sol est, quant à lui, aménagé comme une vraie pièce à vivre, scandée par une énorme bibliothèque de plus de 10 m. Dotée de grandes baies vitrées. Cet espace donne directement sur une cour intérieure aménagée avec un jardin vertical suspendu, composé de différents volumes plantés et d’une fontaine murale éclairée par un éclairage modulable. 

L’éclairage est en effet l’élément central de la compréhension du projet. Les lumières et leurs couleurs donnent aux espaces des aspects changeants, selon l’heure et l’humeur des habitants. Aucun n’est livré à la monotonie et au fil de la journée, on peut comprendre comment la lumière naturelle fait évoluer notre perception du bâtiment. Pari gagné pour ces architectes dont la demeure subjugue de jour comme de nuit. 

Salma Dioury

Intitulé du projet : Villa Maya

Maître d’ouvrage : Lahlou Mohamed Ali

Architecte ou groupement : Lahlou Mohamed Ali

Situation du projet : Californie

Superficie du terrain : 600 m²

Superficie des planchers : 670 m²

Coût global de la réalisation : 5 mdhs

Date de démarrage des travaux : 2010

Date de fin des travaux : 2013

Programme : Villa

Entreprises :

Réalisation métallique : G.M.

Revêtement des murs : Medisol

Revêtement du sol : Medisol

Électricité : Entreprise Smires

Plomberie : Établissement El Harti

Chauffage : Établissement El Harti

Sécurité : Société Protel

Menuiserie bois : Dexon

Menuiserie aluminium : G.M.

Climatisation : Établissement El Harti

Bureau d’études : CETB