Fermer X

« L’impérial Casablanca »

1_une copie

Un nouvel hôtel pour un immeuble emblématique art déco

façade classée copie

Façade principale classée au patrimoine historique

L’ancien siège Shell de Casablanca, repère traditionnel pour les Casablancais grâce aux coquilles qui ornent sa façade, est aujourd’hui un hôtel de luxe localisé dans le centre historique et admirablement desservi par le tramway. Un tel projet de reconversion, encore trop rare au Maroc, illustre les opportunités qui s’offrent à la ville de se construire sur elle-même, de transformer le riche patrimoine bâti qui la compose en équipements parfaitement contemporains. 

Lobby

Lobby

Escalier avec garde corps d'origine

Escalier avec garde corps d’origine

Construit en 1934 par Marius Boyer, l’immeuble est l’un des emblèmes de la grande période d‘expansion de la ville et du style Art Déco à son apogée. Propriété du groupe Société Immobilière de l’Océan spécialisé dans le logement socio-économique et moyen standing, l’immeuble, inscrit à l’inventaire des Monuments historiques, méritait une rénovation exemplaire à la hauteur de sa valeur patrimoniale, mais aussi de la capitale économique du royaume. Par chance, il se trouve que l’hôtellerie est le secteur d’activité du fils de la famille. Après une étude de marché, il est apparu qu’aucune réponse satisfaisante n’était encore donnée aux professionnels du tourisme en matière d’équipement hôtelier haut de gamme dans le centre historique. Celui-ci commence seulement une lente rénovation, stimulée il est vrai par l’arrivée structurante du nouveau tramway. Le pari est donc d’accompagner un mouvement déjà bien amorcé.

Suite deluxe

Suite deluxe

Bureau chambre

Bureau chambre

Suite

Suite

Bibliothèque cheminée

Bibliothèque cheminée

Une reconversion signifie une réorganisation spatiale profonde pour adapter un immeuble – ici en l’occurrence un siège social et des bureaux – à de nouvelles fonctions. Le cahier des charges était donc simple : conserver ce qui pouvait l’être tout en créant, selon les normes en vigueur, 105 chambres et 15 suites, et 25 salles de bains par étage au lieu de trois… Sur ce seul exemple, le passage des gaines d’évacuation a impliqué un renforcement de la structure du bâtiment. Dans les parties communes, l’architecte a préservé tout ce qui pouvait l’être et en particulier les marbres des sols, le hall d’accueil et sa cage d’escalier, emblématique de la pureté graphique recherchée par les architectes de l’époque. S’ajoutent à ce programme les lobbies, deux espaces de restauration, des salles de séminaire et un spa.

La gageure pour les architectes d’intérieur a été de revisiter le vocabulaire et la grammaire d’une époque d’une grande richesse créative tout en réinterprétant ces données dans l’univers d’aujourd’hui. Luminaires et mobilier ont été dessinés spécialement, aussi bien dans les chambres que dans les espaces communs avec une double ambition : restituer l’esprit du lieu tout en s’éloignant du pastiche brutal, créer une ambiance chaleureuse et sobre répondant aux aspirations des grands voyageurs.

Florence Michel-Guilluy

Intitulé du projet : Immeuble SHELL

Maître d’ouvrage : Société Impérial Casablanca

Architectes : Youssef Chami

Situation du projet : 291, Bd Mohamed V & Angle Rue Azilal (Ex Rond point Shell) Casablanca

Superficie du terrain : 1 250 m²

Superficie des planchers : 6 200 m²

Coût global de la réalisation : 100 M Dhs

Date de démarrage des travaux : 2008

Date de fin des travaux : 2013

Programme : Restauration d’une bâtisse classée monument historique en un Hôtel Art Déco.

Entreprises : ONITEC & G.CLIM

Bureaux d’études : INTECMA

Bureaux de contrôle : VERCO

En Kiosque

Evénements