Fermer X

2ÈME ÉDITION DU COLLOQUE INTERNATIONAL DE L’ESPI : APPROCHE QUALITATIVE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE

0J8A7719

Après le succès remporté par sa première édition en 2016, le colloque international de l’immobilier et de la construction organisé par l’École Supérieure des Professions Immobilières (ESPI) s’est tenu les 20 et 21 avril, à Marrakech. Un second rendez-vous réussi qui confirme désormais son positionnement de plateforme annuelle d’échange d’expertises et de mutualisation des acquis des professionnels du secteur Marocains et Français.

La tenue de la COP 22 à Marrakech et le dynamisme observé dans un secteur immobilier en pleine restructuration rendaient nécessaire la prise en compte de la donne environnementale dans les problématiques abordées lors de ce second rendez-vous du colloque international de l’immobilier et de la construction. Sous l’égide du Ministère de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville représenté par Mme Nabila El Merini, Directrice de la Promotion immobilière, plusieurs interventions ont été consacrées à la transition énergétique et ses enjeux dans les domaines de l’immobilier et de la construction. Selon Christian Louis-Victor, Président du groupe ESPI, le Maroc développe l’une des visions les plus performantes du continent africain grâce à une politique avisée qui s’inscrit dans une démarche cohérente sur les plans économique et social. Selon Nabila El Merini, les visions et les stratégies du secteur devraient impérativement tenir compte des outils développés par le Maroc dans le domaine environnemental.

Construction, immobilier et aménagement durable
Les retombées de l’événement de la COP 22 tenue à Marrakech en novembre 2016 ont eu pour effet de soulever des attentes et ont mis en exergue les défis auxquels fait face le Maroc en matière de mise aux normes environnementales, dont l’immobilier et la construction constituent des secteurs clés. Il existe aujourd’hui tant au niveau des instances gouvernementales que du citoyen une volonté manifeste d’agir collectivement pour la préservation et la revalorisation de notre environnement naturel. Dans cette perspective, seul un renforcement du cadre légal et des partenariats public-privés seraient à même d’encourager la promotion des espaces de vie, en accord avec les principes de l’aménagement  durable.